Subscribe to News Feed

Actualité

Si vous souhaitez être informé/informée des nouveautés et des actions de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes et recevoir nos communiqués de presse, inscrivez-vous en envoyant un mail en précisant «inscription communications».

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en envoyant à nouveau un mail stipulant «désinscription communications».

Il y a 380 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 380 résultats

L’Institut est à la recherche d’un-e collaborateur-trice administratif-ve de niveau C.

Le tribunal correctionnel déclare « l’Arnaqueur de Tinder » belge coupable, entre autres, d’extorsion en ligne, de viol et d’atteinte à l’intégrité sexuelle.

Un-e adulte sur dix utilisant les médias sociaux a déjà été victime de cyberintimidation. Chez les jeunes, ce chiffre est deux fois plus élevé. C’est ce que révèle une recherche de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes.

Depuis l’arrivée des technologies de l’information et de la communication, l’arsenal des auteur-e-s de violences entre (ex-)partenaires s’est considérablement élargi. Le logiciel de traque est l’un de leurs « nouveaux outils ». Malgré les possibilités inquiétantes qu’offrent ces logiciels de traque, le phénomène est relativement peu connu en Belgique. L’Institut livre son analyse de la problématique et des recommandations pour une meilleure prise en charge.

Un homme a comparu aujourd’hui devant le tribunal correctionnel d’Anvers pour répondre à des accusations, entre autres, de diffusion non consensuelle d’images à caractère sexuel, d’extorsion, de harcèlement, de viol et d’atteinte à l’intégrité sexuelle. L’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes soutient les victimes.

L'Institut publie un avis et un toolkit relatifs à la protection des réfugié-e-s ukrainien-ne-s.

Début 2022, le tribunal du travail du Brabant Wallon avait condamné un employeur pour harcèlement moral lié au genre. Cette décision, aujourd’hui définitive, revêt un caractère exceptionnel: le harcèlement moral lié au genre est en effet rarement reconnu.

La pandémie de Covid-19 et les mesures sanitaires ont eu un impact important sur l’emploi en 2020. L’impact sur l’écart salarial est toutefois resté limité et pourrait même sembler positif à première vue: l’écart salarial s’est en effet légèrement réduit par rapport à 2019. Il n’y a néanmoins pas de quoi se réjouir : cette baisse serait principalement due au fait que de nombreuses femmes touchant des salaires peu élevés n’ont pas pu travailler. 

L’Institut diffuse une recommandation concernant la confidentialité de l’adresse des victimes de violences basées sur le genre, et plus spécifiquement les victimes de violences intrafamiliales, de harcèlement et de violences sexuelles.  

Quelque 69 % des femmes et 62 % des hommes se disent favorables au mouvement #MeToo ou se sentir responsabilisés par celui-ci. C'est ce que révèle l'enquête belge sur le sexisme « YouToo », lancée par l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes.

Pages

1-10 de 380 résultats